Elections 2018 : déroulement du vote en RDC

Bonjour, nous vous présentons dans cet article la situation dans les centres et bureaux de votes que visitent nos journalistes ce jour des scrutins combinés présidentiel et législatifs. Merci de rafraîchir constamment cette page que nous mettrons à jour tout au long de la journée.

Le vote a débuté à Kananga

Le vote a débuté dans plusieurs bureaux de vote de Kananga ce matin. A l’institut Kele Kele, c’est à 6h00 que le vote a débuté. Le chef de l’un des bureaux fait savoir qu’une vingtaine de personnes avaient déjà voté dans son bureau après 45 minutes.

Dans d’autres centres, certains bureaux ont ouvert un peu plus tard. A l’EP 1 Buena Muntu, par exemple, c’est vers 6h30 que les premiers votants sont entrés dans les bureaux. Des files de plus en plus longues se constituent devant chaque bureau de ce centre.

Au lycée Disu Minina, le chef de centre affirme que le vote se passe sans grands problèmes jusque-là. Il fait cependant état de l’insuffisance des listes d’électeurs qu’il est allé chercher au bureau de la commission électorale à Kananga.

Dans les trois centres de vote visités ce matin, pas de problèmes majeurs constatés. L’affluence augmente au fur et à mesure que les heures passent.

Le centre de vote de l’institut Kele Kele de Kananga, province du Kasaï-Central, le 30 décembre 2018. Radio Okapi/Ph. Joël Bofengo

Bunia

Des électrices s’apprêtent à voter aux élections combinées présidentielle et législatives du 30 décembre 2018 à Bunia. Radio Okapi/Ph. José Deschartes Menga
Des électrices s’apprêtent à voter aux élections combinées présidentielle et législatives du 30 décembre 2018 à Bunia. Radio Okapi/Ph. José Deschartes Menga

A Bunia, le centre de vote de l’Ecoville a ouvert ses portes depuis 6 heures du matin, sauf un seul qui n’est pas opérationnel. Le bureau n’était pas encore au passage du reporter de Radio Okapi à la suite de la radiation d’un membre de ce bureau qui n’était pas encore remplacé. Les matériels de vote sont en place, à savoir : machines à voter, isoloirs et bien d’autres.

Dans ce centre, les autres bureaux ont commencé les opérations de vote avec un léger retard de 10 minutes ou 20. Les membres de ces bureaux s’attelaient encore à l’affichage des dernières listes des électeurs. D’autres vérifiaient leurs noms sur les listes.

En Ituri, la plupart de bureaux de vote ont ouvert avec un léger retard dans les cinq territoires de cette province. A la base: des problèmes d’ordre technique et organisationnel.

L’installation tardive des machines à voter et le retard des agents de la CENI et des témoins ont contribué à l’ouverture en retard de certains bureaux. Au centre de l’Ecole Primaire de Nyakasanza, 7176 personnes ont éte inscrites avec une moyenne de 552 électeurs par bureau de vote. Certains parmi ces électeurs qui ne retrouvaient pas leurs noms sur les listes sont rentrés chez eux sans voter.

Les électeurs peu familiers avec la machine à voter se faisaient assister par des agents du bureau de vote ou d’autres électeurs. Les mêmes difficultés ont été enregistrées dans les territoires de Mambasa et Mahagi.

Kisangani

Au centre de vote installé de l’école primaire Mwana de l’Université de Kisangani, province de la Tshopo, les électeurs dont les noms sont repris sur les listes définitives affichées devant chaque bureau de vote accomplissent déjà leur devoir civique.

Le vote se déroule sans incident. Certains électeurs sont en alignés en file d’attente alors que d’autres vérifient leurs noms sur les listes définitives.

Près de 8 403 électeurs sont attendus pour accomplir leur devoir dans 15 bureaux de vote de ce centre.

Files d’attente devant les bureaux de vote du centre situés dans l’école primaire Mwana de Kisangani pour les scrutins combinés présidentiel et législatifs, le 30 décembre 2018. Radio Okapi/Ph. Andre Kitenge
Files d’attente devant les bureaux de vote du centre situés dans l’école primaire Mwana de Kisangani pour les scrutins combinés présidentiel et législatifs, le 30 décembre 2018. Radio Okapi/Ph. Andre Kitenge

Goma

Les électeurs se rendent en grand nombre dans les bureaux de vote. Selon le reporter de Radio Okapi qui a visité le centre de vote installé au sein de l’école primaire Matunda, les électeurs accèdent dans différents bureaux depuis 6h30 locales.

Les présidents des centres et bureaux de vote expliquent aux électeurs, témoins et observateurs les procédures et les modalités pratiques pour un bon déroulement des opérations de vote.

Kikwit : électeurs en difficulté pour trouver leurs noms à Ngemba

Au centre de vote Ngemba dans la commune de Lukolela, ville de Kikwit dans l’Ouest de la RDC, les bureaux de vote ont ouvert leurs portes aux électeurs depuis 6 heures du matin. Plusieurs électeurs s’empressaient pour voter en premier et rentrer chez eux.

Dans ce centre, certains électeurs éprouvaient des difficultés pour retrouver leurs noms sur les listes affichées au centre de vote. D’autres qui affirment n’avoir pas vu la machine à voter avant ont eu du mal à l’utiliser facilement. Près de 223 000 électeurs sont attendus pour la ville de Kikwit. Ils sont répartis dans 385 bureaux de vote.

A Lubumbashi, on vote à l’école Jean Calvin

Les 11 bureaux de vote de l’école Jean Calvin ont ouvert leurs portes depuis 6 heures du matin, mais les opérations de vote ont commencé. Les membres du bureau de vote suivis des journalistes et autres témoins des partis et regroupements politiques ont voté en premier.

Le matériel de vote constitué notamment des isoloirs et d’encre indélébile était bien en place.

Par moment, le chef de centre faisait appel aux techniciens pour dépanner une machine par-ci ou replacer une batterie par-là. D’autres électeurs se faisaient assister pour utiliser la machine à voter.

Files d’attente des électeurs dans les bureaux de vote dans un site de Lubumbashi, le 30 décembre 2018. Radio Okapi/Ph. Jean Ngandu
Files d’attente des électeurs dans les bureaux de vote dans un site de Lubumbashi, le 30 décembre 2018. Radio Okapi/Ph. Jean Ngandu

Matadi

Les bureaux de vote du centre de l’EP Longe I de Matadi ont ouvert depuis 6 heures du matin. Les matériels de vote sont en place et les électeurs ont déjà commencé à voter.

Sur les 11 bureaux de vote que compte ce centre, seulement la moitié était opérationnel dans l’heure qui suivait l’ouverture. Certains membres des bureaux et certains témoins sont arrivés en retard, retardant l’ouverture des bureaux.

Site de vote Londe 1 de Matadi dans le Kongo-Central, le 30 décembre 2018. Radio Okapi/Ph. Guy-Roger Nyampala
Site de vote Londe 1 de Matadi dans le Kongo-Central, le 30 décembre 2018. Radio Okapi/Ph. Guy-Roger Nyampala

Bukavu : « J’ai bien voté », témoigne une électrice

Au collège Alfajiri de Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu, une électrice affirme avoir voté facilement.

« J’ai bien voté. Je suis arrivée à 6 heures 15’. Devant moi, il y avait six personnes. J’étais la septième personne. La machine à voter se manipule facilement. Les photos de nos candidats se présente facilement. On a agrandi les photos, on voit son candidat, on vote, on introduit, on imprime, et puis dépose dans l’urne », explique cette électrice de 56 ans interrogée a la sortie du bureau de vote.